Continental Europe - FR

Notre histoire

vérification du logo
Points forts
Performance et efficacité énergétique

Comprendre comment le verre peut influencer l’énergie et les performances acoustiques d’un bâtiment

Utilisation du verre

Que vous ayez besoin de verre pour des façades, des intérieurs, des habitations ou des utilisations particulières, nous avons une solution

Quel verre est bon

Découvrez les avantages d’un bon vitrage pour améliorer votre qualité de vie et la beauté de votre maison

Comprendre le verre

Découvrez ce qu’est le verre et ce que vous pouvez en faire.

Conception avec verre

Les possibilités de création avec le verre sont pratiquement illimitées.

Construire avec du verre

Le verre est l’élément de construction par excellence, et peut être adapté à chaque projet.

Du verre pour votre maison

Nous contribuons à ce que le verre inspire plus de maisons que jamais.

Points forts
BNL-BNP Paribas

Grâce à l’ingénieux vitrage structurel, l’esthétique est visuellement attrayante et reflète l’environnement du bâtiment de tous les côtés.

berlin cube

Les architectes 3XN ont créé des transformations géométriques délibérées qui créent un motif prismatique de reliefs triangulaires en surface.

HÔTEL NOBU

Le Nobu Hotel Warsaw s’inspire du charisme de la ville pour créer une structure véritablement unique et étonnante dans ce centre culturel.

Points forts
Notre histoire

Tout comme nous l’étions en 1932, nous sommes prêts à relever les défis d’aujourd'hui et de demain

Durabilité

En savoir plus sur la façon dont le verre peut soutenir la conception durable

Contrôle de qualité

La qualité est au cœur de nos préoccupations

Points forts
Glass Analytics

Accédez à notre suite complète d’outils d’ingénierie et d’analyse

Objets BIM

Téléchargez et utilisez notre contenu BIM standardisé Guardian pour créer des fichiers BIM spécifiques au projet

Séminaires et apprentissage en ligne

Pour toute personne désireuse d’en savoir plus sur le verre et son utilisation

Notre histoire

About Us

Un esprit d’entreprise,
une certaine intuition

Chez Guardian Glass, nous avons l’habitude d’adapter les plus récentes technologies aux besoins des gens. Cela peut ne pas surprendre si l’on tient compte du fait que nous avons commencé en tant que fabricants de verre de pare-brise pour l’industrie automobile de Detroit. Ce n’est pas un domaine dans lequel on peut réussir sans avoir des idées innovantes, un contrôle qualité strict et une éthique de travail rigoureuse. Des années se sont écoulées jusqu’à ce que l’entreprise soit placée sous la direction dynamique et visionnaire de William « Bill » Davidson. Bill avait une vision et une volonté inébranlable de faire avancer les choses, deux autres caractéristiques que nous conservons encore aujourd’hui. C’est pourquoi, le 26 octobre 1970, Guardian a ouvert sa première usine de verre flotté à la pointe de la technologie à Carleton, dans le Michigan, devenant alors la première entreprise des États-Unis à entrer sur le marché du verre primaire depuis plus de 50 ans. À la suite de ce succès, Guardian a continué à construire des usines de fabrication de verre aux États-Unis, puis en Europe, puis dans le monde entier dans des régions aussi diverses que la Thaïlande, l’Inde, le Brésil, l’Arabie saoudite et la Russie. En 1983, nous avons été parmi les premières entreprises à développer  le verre à faible émissivité (Low-E), avec un processus de pointe de pulvérisation cathodique magnétron qui a permis d’améliorer l’efficacité énergétique du verre architectural dans le monde entier. Depuis lors, nous avons développé de nombreux produits uniques et des solutions sur mesure pour nos clients. Notamment des architectes, des fabricants, des vitriers, des bardeurs, des architectes d’intérieur et des propriétaires de maisons. 

Grâce à sa flexibilité, ses qualités esthétiques et sa durabilité, le verre n’a jamais été aussi indispensable. Tout comme nous l’étions en 1932, nous sommes prêts à relever les défis d’aujourd’hui et de demain, avec de nouvelles idées, de nouveaux produits et de nouvelles solutions pour répondre aux besoins de tous nos clients et du monde entier. 

Premières années
1932

L’entreprise Guardian Glass débute en tant que petit transformateur de pare-brises à Détroit, dans le Michigan

L’entreprise Guardian Glass débute en tant que petit transformateur de pare-brises à Détroit, dans le Michigan

Guardian Glass Company a été fondée à Detroit, Michigan, en 1932. Les 20 employés de l’entreprise produisaient environ 100 pare-brise feuilletés par jour dans une usine du Lower East Side de Detroit. Le seul équipement était une presse utilisée pour feuilleter du verre sur la couche intermédiaire ; toutes les autres tâches étaient effectuées manuellement. Au cours de la première année de l’entreprise, les ventes se sont élevées à 130 000 USD.

Guardian a adopté le logo où figure un grand G entourant un chevalier sur un cheval. Le logo représentait la sécurité et la protection que les pare-brise Guardian offraient aux conducteurs et aux passagers des véhicules contre le vent, les intempéries et les débris.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Guardian produisait des millions de mètres carrés de verre feuilleté pour les pare-brise des camions, jeeps et autres véhicules militaires. Au début des années 1950, Guardian a commencé la production de pare-brise incurvés et feuilletés et, en 1970, Guardian est devenue la première entreprise à entrer dans l’industrie du verre primaire aux États-Unis en près de 50 ans, avec le début de la production dans une nouvelle usine à Carleton, dans le Michigan.

L’histoire de la gestion progressive, de la pensée innovante et de la croissance constante de Guardian s’est poursuivie. Aujourd’hui, Guardian exploite des usines sur cinq continents et nos produits et nos systèmes mettent en valeur des véhicules, des maisons et des projets de construction dans le monde entier. Notre objectif est de créer de la valeur à long terme pour nos clients, nos actionnaires et la société en général, de manière plus efficace et plus rapide que nos concurrents, grâce à l’excellence commerciale et opérationnelle et à l’application du « Market Based Management® ».

1957

William Davidson est nommé président.

1968

L’entreprise devient publique et est rebaptisée Guardian Industries Corp.

1969

L’acquisition de Permaglass implique l’ajout de l’usine de Millbury, Ohio.

Premières années
1932

L’entreprise Guardian Glass débute en tant que petit transformateur de pare-brises à Détroit, dans le Michigan

L’entreprise Guardian Glass débute en tant que petit transformateur de pare-brises à Détroit, dans le Michigan

Guardian Glass Company a été fondée à Detroit, Michigan, en 1932. Les 20 employés de l’entreprise produisaient environ 100 pare-brise feuilletés par jour dans une usine du Lower East Side de Detroit. Le seul équipement était une presse utilisée pour feuilleter du verre sur la couche intermédiaire ; toutes les autres tâches étaient effectuées manuellement. Au cours de la première année de l’entreprise, les ventes se sont élevées à 130 000 USD.

Guardian a adopté le logo où figure un grand G entourant un chevalier sur un cheval. Le logo représentait la sécurité et la protection que les pare-brise Guardian offraient aux conducteurs et aux passagers des véhicules contre le vent, les intempéries et les débris.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Guardian produisait des millions de mètres carrés de verre feuilleté pour les pare-brise des camions, jeeps et autres véhicules militaires. Au début des années 1950, Guardian a commencé la production de pare-brise incurvés et feuilletés et, en 1970, Guardian est devenue la première entreprise à entrer dans l’industrie du verre primaire aux États-Unis en près de 50 ans, avec le début de la production dans une nouvelle usine à Carleton, dans le Michigan.

L’histoire de la gestion progressive, de la pensée innovante et de la croissance constante de Guardian s’est poursuivie. Aujourd’hui, Guardian exploite des usines sur cinq continents et nos produits et nos systèmes mettent en valeur des véhicules, des maisons et des projets de construction dans le monde entier. Notre objectif est de créer de la valeur à long terme pour nos clients, nos actionnaires et la société en général, de manière plus efficace et plus rapide que nos concurrents, grâce à l’excellence commerciale et opérationnelle et à l’application du « Market Based Management® ».

1957

William Davidson est nommé président.

1968

L’entreprise devient publique et est rebaptisée Guardian Industries Corp.

1969

L’acquisition de Permaglass implique l’ajout de l’usine de Millbury, Ohio.

1970
1970

La première usine de verre flotté commence ses opérations à Carleton, dans le Michigan.

La première usine de verre flotté commence ses opérations à Carleton, dans le Michigan.

Le moment déterminant de Guardian. Sans aucune expérience dans la construction d’une usine de verre flotté et face à de nombreux obstacles, William Davidson a fait appel à son équipe d’ingénieurs pour déjouer le destin et construire une installation moderne et de pointe à Carleton, dans le Michigan. L’usine possédait une superficie de plus de 23 000 mètres carrés avec une capacité de 350 tonnes par jour.

Le four a été allumé en août 1970, et le premier verre Guardian a été tiré plus tard ce mois-là. Lors de l’inauguration officielle le 26 octobre, Davidson déclare aux dirigeants de l’industrie, à la communauté, aux citoyens et aux membres du gouvernement réunis : «  Guardian souhaite véritablement être une entreprise verrière du futur, qui fait correspondre les propriétés du produit aux besoins des personnes, et c’est dans cet esprit que nous entrons dans le domaine de la fabrication du verre. »

1973

Lancement de la deuxième ligne Float à Carleton, Michigan. C’est la seule usine Guardian à posséder deux fours sous un même toit.

1974

Guardian augmente ses capacités de fabrication avec l’acquisition de Glass Guard Industries à Webster, Massachusetts.

1974

Upper Sandusky, en Ohio, usine de fabrication de verre automobile, commence ses opérations.

1978

L’usine de verre flotté de Kingsburg, en Californie, commence ses opérations.

1970
1970

La première usine de verre flotté commence ses opérations à Carleton, dans le Michigan.

La première usine de verre flotté commence ses opérations à Carleton, dans le Michigan.

Le moment déterminant de Guardian. Sans aucune expérience dans la construction d’une usine de verre flotté et face à de nombreux obstacles, William Davidson a fait appel à son équipe d’ingénieurs pour déjouer le destin et construire une installation moderne et de pointe à Carleton, dans le Michigan. L’usine possédait une superficie de plus de 23 000 mètres carrés avec une capacité de 350 tonnes par jour.

Le four a été allumé en août 1970, et le premier verre Guardian a été tiré plus tard ce mois-là. Lors de l’inauguration officielle le 26 octobre, Davidson déclare aux dirigeants de l’industrie, à la communauté, aux citoyens et aux membres du gouvernement réunis : «  Guardian souhaite véritablement être une entreprise verrière du futur, qui fait correspondre les propriétés du produit aux besoins des personnes, et c’est dans cet esprit que nous entrons dans le domaine de la fabrication du verre. »

1973

Lancement de la deuxième ligne Float à Carleton, Michigan. C’est la seule usine Guardian à posséder deux fours sous un même toit.

1974

Guardian augmente ses capacités de fabrication avec l’acquisition de Glass Guard Industries à Webster, Massachusetts.

1974

Upper Sandusky, en Ohio, usine de fabrication de verre automobile, commence ses opérations.

1978

L’usine de verre flotté de Kingsburg, en Californie, commence ses opérations.

1980
1980

L’usine de verre flotté de Corsicana, Texas, commence ses opérations.

1981

Guardian s’étend en Europe avec le lancement d’une usine de verre flotté à Bascharage, au Luxembourg.

Guardian s’étend en Europe avec le lancement d’une usine de verre flotté à Bascharage, au Luxembourg.

L’usine de verre flotté de Bascharage, au Luxembourg, a été la première usine de Guardian en Europe et a ouvert la voie à une expansion mondiale.

L’emplacement central du Luxembourg entre la Belgique, la France et l’Allemagne a permis à l’entreprise d’accéder facilement aux régions les plus importantes d’Europe dans ce secteur.

Un petit nombre de gestionnaires et de techniciens formés aux États-Unis a déménagé au Luxembourg pour endosser des fonctions de direction au sein de l’usine. Guardian souhaitait montrer à ses employés européens les possibilités de travail dans un environnement nouveau et passionnant, pour une entreprise qui avait l’intention de montrer la voie en Europe comme elle l’avait fait aux États-Unis. Grâce à un processus minutieux de compromis, Guardian a appris à fonctionner en tant qu’entreprise européenne, tandis qu’une main-d’œuvre européenne a appris à faire partie de l’équipe de Guardian.

La démarche de Guardian a secoué le secteur du verre et l’entreprise a été plus tard surnommée le « taureau enragé » en Europe, par le Financial Times.

En 2016, Guardian a fêté ses 35 ans au Luxembourg avec l’ouverture officielle de ses nouveaux bureaux à Bertrange.

1982

L’acquisition d’AIRCO à Carleton, dans le Michigan, inclut une nouvelle installation de revêtement stratégiquement située en face de l’usine de verre flotté.

1982

Guardian célèbre son 50e anniversaire.

1983

Guardian acquiert une usine de verre laminé à Fullerton, Californie.

1983

Guardian ajoute du verre à faible émissivité (Low-E) à sa gamme de produits

Guardian ajoute du verre à faible émissivité (Low-E) à sa gamme de produits

Le verre à faible émissivité, ou Low-E, est doté de revêtements métalliques microscopiquement fins et transparents qui réfléchissent les rayonnements à ondes longues, et contribuent à rendre les maisons et les bâtiments plus économes en énergie, que ce soit dans les climats chauds ou froids.

Le verre Low-E a d’abord été fabriqué en Europe, puis lancé au début des années 1980 en Amérique du Nord. En 1983, Guardian a été l’une des premières entreprises aux États-Unis à fabriquer du verre à faible émissivité après avoir intégré une technologie de pulvérisation cathodique dans son usine de verre flotté de Corsicana, au Texas.

Les revêtements à faible émissivité d’aujourd’hui sont des réalisations complexes multicouches conçues pour fournir une transmission de la lumière hautement visible, une réflexion de la lumière faiblement visible et réduire le transfert de chaleur.

Guardian ajoute du verre à faible émissivité (Low-E) à sa gamme de produits

Le verre à faible émissivité, ou Low-E, est doté de revêtements métalliques microscopiquement fins et transparents qui réfléchissent les rayonnements à ondes longues, et contribuent à rendre les maisons et les bâtiments plus économes en énergie, que ce soit dans les climats chauds ou froids.

Aujourd’hui, de nombreux projets de construction intègrent du verre à faible émissivité pour réduire considérablement la consommation d’énergie et les coûts, et par conséquent réduire l’empreinte carbone d’un bâtiment.

Guardian Glass fabrique des revêtements à faible émissivité avancés pour les applications résidentielles et commerciales afin de répondre aux besoins de ses clients du monde entier.

1984

Guardian achète Floreffe, une usine de verre flotté en Pennsylvanie.

1985

Guardian acquiert Llodio, une usine de verre flotté en Espagne.

1985

Guardian devient une société privée après 17 ans d’activité en tant qu’entreprise ouverte.

1985

Guardian lance « HealthGuard » un nouveau programme à l’échelle de l’entreprise axé sur le bien-être des employés.

Guardian lance « HealthGuard » un nouveau programme à l’échelle de l’entreprise axé sur le bien-être des employés.

En 1985, Guardian a introduit « HealthGuard », dans un effort ambitieux et ciblé visant à améliorer le bien-être de ses employés et à contrôler les coûts des soins de santé. Ce programme de santé mondiale était une extension de la conviction de longue date de William Davidson, dans les vertus de la concurrence et dans le principe selon laquelle Guardian devrait soutenir ses employés de toutes les manières possibles.

« Je crois que HealthGuard est l’un des meilleurs programmes que nous ayons jamais proposés aux employés de Guardian », a déclaré Davidson. « Encourager les personnes à prendre en charge leur santé et à réduire les coûts des soins de santé est un objectif digne. Je crois personnellement à la valeur de la condition physique depuis de nombreuses années. HealthGuard ne dicte pas aux employés leur conduite. Elle les encourage à réfléchir aux effets de leur mode de vie sur leur bien-être. La décision d’accepter ces recommandations et d’agir en conséquence dépend donc de chaque personne.

Les programmes de santé de l’entreprise vont devenir plus courants dans les années à venir, et Guardian a été un leader reconnu dans ce domaine. L’approche innovante de l’entreprise a été présentée dans une émission spéciale de CNN News.

HealthGuard aide les employés de Guardian et les membres de leur famille à améliorer leur qualité de vie grâce à des initiatives pédagogiques, de l’activité physique, des dépistages de santé et la sensibilisation communautaire.

1986

Le programme de bourses d’études de Guardian College est lancé en Amérique du Nord pour soutenir les employés et leurs enfants souhaitant suivre des études supérieures.

1988

Une usine de verre flotté à Richburg, en Caroline du Sud, et une deuxième usine de verre flotté au Luxembourg (Dudelange), lancent leurs opérations.

1980
1980

L’usine de verre flotté de Corsicana, Texas, commence ses opérations.

1981

Guardian s’étend en Europe avec le lancement d’une usine de verre flotté à Bascharage, au Luxembourg.

Guardian s’étend en Europe avec le lancement d’une usine de verre flotté à Bascharage, au Luxembourg.

L’usine de verre flotté de Bascharage, au Luxembourg, a été la première usine de Guardian en Europe et a ouvert la voie à une expansion mondiale.

L’emplacement central du Luxembourg entre la Belgique, la France et l’Allemagne a permis à l’entreprise d’accéder facilement aux régions les plus importantes d’Europe dans ce secteur.

Un petit nombre de gestionnaires et de techniciens formés aux États-Unis a déménagé au Luxembourg pour endosser des fonctions de direction au sein de l’usine. Guardian souhaitait montrer à ses employés européens les possibilités de travail dans un environnement nouveau et passionnant, pour une entreprise qui avait l’intention de montrer la voie en Europe comme elle l’avait fait aux États-Unis. Grâce à un processus minutieux de compromis, Guardian a appris à fonctionner en tant qu’entreprise européenne, tandis qu’une main-d’œuvre européenne a appris à faire partie de l’équipe de Guardian.

La démarche de Guardian a secoué le secteur du verre et l’entreprise a été plus tard surnommée le « taureau enragé » en Europe, par le Financial Times.

En 2016, Guardian a fêté ses 35 ans au Luxembourg avec l’ouverture officielle de ses nouveaux bureaux à Bertrange.

1982

L’acquisition d’AIRCO à Carleton, dans le Michigan, inclut une nouvelle installation de revêtement stratégiquement située en face de l’usine de verre flotté.

1982

Guardian célèbre son 50e anniversaire.

1983

Guardian acquiert une usine de verre laminé à Fullerton, Californie.

1983

Guardian ajoute du verre à faible émissivité (Low-E) à sa gamme de produits

Guardian ajoute du verre à faible émissivité (Low-E) à sa gamme de produits

Le verre à faible émissivité, ou Low-E, est doté de revêtements métalliques microscopiquement fins et transparents qui réfléchissent les rayonnements à ondes longues, et contribuent à rendre les maisons et les bâtiments plus économes en énergie, que ce soit dans les climats chauds ou froids.

Le verre Low-E a d’abord été fabriqué en Europe, puis lancé au début des années 1980 en Amérique du Nord. En 1983, Guardian a été l’une des premières entreprises aux États-Unis à fabriquer du verre à faible émissivité après avoir intégré une technologie de pulvérisation cathodique dans son usine de verre flotté de Corsicana, au Texas.

Les revêtements à faible émissivité d’aujourd’hui sont des réalisations complexes multicouches conçues pour fournir une transmission de la lumière hautement visible, une réflexion de la lumière faiblement visible et réduire le transfert de chaleur.

Guardian ajoute du verre à faible émissivité (Low-E) à sa gamme de produits

Le verre à faible émissivité, ou Low-E, est doté de revêtements métalliques microscopiquement fins et transparents qui réfléchissent les rayonnements à ondes longues, et contribuent à rendre les maisons et les bâtiments plus économes en énergie, que ce soit dans les climats chauds ou froids.

Aujourd’hui, de nombreux projets de construction intègrent du verre à faible émissivité pour réduire considérablement la consommation d’énergie et les coûts, et par conséquent réduire l’empreinte carbone d’un bâtiment.

Guardian Glass fabrique des revêtements à faible émissivité avancés pour les applications résidentielles et commerciales afin de répondre aux besoins de ses clients du monde entier.

1984

Guardian achète Floreffe, une usine de verre flotté en Pennsylvanie.

1985

Guardian acquiert Llodio, une usine de verre flotté en Espagne.

1985

Guardian devient une société privée après 17 ans d’activité en tant qu’entreprise ouverte.

1985

Guardian lance « HealthGuard » un nouveau programme à l’échelle de l’entreprise axé sur le bien-être des employés.

Guardian lance « HealthGuard » un nouveau programme à l’échelle de l’entreprise axé sur le bien-être des employés.

En 1985, Guardian a introduit « HealthGuard », dans un effort ambitieux et ciblé visant à améliorer le bien-être de ses employés et à contrôler les coûts des soins de santé. Ce programme de santé mondiale était une extension de la conviction de longue date de William Davidson, dans les vertus de la concurrence et dans le principe selon laquelle Guardian devrait soutenir ses employés de toutes les manières possibles.

« Je crois que HealthGuard est l’un des meilleurs programmes que nous ayons jamais proposés aux employés de Guardian », a déclaré Davidson. « Encourager les personnes à prendre en charge leur santé et à réduire les coûts des soins de santé est un objectif digne. Je crois personnellement à la valeur de la condition physique depuis de nombreuses années. HealthGuard ne dicte pas aux employés leur conduite. Elle les encourage à réfléchir aux effets de leur mode de vie sur leur bien-être. La décision d’accepter ces recommandations et d’agir en conséquence dépend donc de chaque personne.

Les programmes de santé de l’entreprise vont devenir plus courants dans les années à venir, et Guardian a été un leader reconnu dans ce domaine. L’approche innovante de l’entreprise a été présentée dans une émission spéciale de CNN News.

HealthGuard aide les employés de Guardian et les membres de leur famille à améliorer leur qualité de vie grâce à des initiatives pédagogiques, de l’activité physique, des dépistages de santé et la sensibilisation communautaire.

1986

Le programme de bourses d’études de Guardian College est lancé en Amérique du Nord pour soutenir les employés et leurs enfants souhaitant suivre des études supérieures.

1988

Une usine de verre flotté à Richburg, en Caroline du Sud, et une deuxième usine de verre flotté au Luxembourg (Dudelange), lancent leurs opérations.

1990
1990

Guardian lance une usine de verre flotté en coentreprise à Maturia, au Venezuela.

1991

L’usine de verre flotté d’Oroshaza, Hongrie, commence ses opérations.

1992

Guardian fait l’acquisition de Consolidated Glass & Mirror Company à Galax, en Virginie, développant ainsi ses capacités de fabrication.

1992

Guardian entre en Asie avec le lancement de l’usine de verre flotté Nong Khae, en Thaïlande.

1992

Guardian Japan Ltd. étend la portée de l’entreprise au Japon par le biais d’un centre de distribution et d’un bureau de vente.

1993

L’usine de verre flotté Gujarat Guardian Limited (GGL), en Inde, commence ses opérations

L’usine de verre flotté Gujarat Guardian Limited (GGL), en Inde, commence ses opérations

GGL est l’usine de verre flotté en coentreprise de Guardian et Modi Rubber à Gujarat, en Inde.

1993

Guardian ajoute une troisième installation au Luxembourg avec le lancement de l’usine de fabrication de verre automobile Grevenmacher.

1993

L’usine de verre flotté de Tudela, en Espagne, entre en fonction.

1994

Guardian entre sur le marché latinoaméricain avec un centre de distribution à Sao Paulo, au Brésil.

1995

Guardian déménage de Novi, dans le Michigan, vers son nouveau siège mondial à Auburn Hills, dans le Michigan.

1996

DeWitt, Iowa, usine de verre flotté, entre en service.

1996

Une usine de verre flotté à Thalheim, en Allemagne, est mise en exploitation.

1996

Guardian ouvre une usine de verre flotté à Al Jubail, en Arabie saoudite

Guardian ouvre une usine de verre flotté à Al Jubail, en Arabie saoudite

L’usine de verre flotté de Guardian à Al Jubail est connue sous le nom de GulfGuard.

1997

Guardian ouvre une deuxième usine de verre flotté en Thaïlande à Rayong.

1997

Un centre de distribution de verre est établi en Argentine.

1998

L’usine de verre flotté de Geneva, New York, ouvre ses portes.

1998

L’usine de verre flotté de Porto Real, au Brésil, débute ses activités.

1990
1990

Guardian lance une usine de verre flotté en coentreprise à Maturia, au Venezuela.

1991

L’usine de verre flotté d’Oroshaza, Hongrie, commence ses opérations.

1992

Guardian fait l’acquisition de Consolidated Glass & Mirror Company à Galax, en Virginie, développant ainsi ses capacités de fabrication.

1992

Guardian entre en Asie avec le lancement de l’usine de verre flotté Nong Khae, en Thaïlande.

1992

Guardian Japan Ltd. étend la portée de l’entreprise au Japon par le biais d’un centre de distribution et d’un bureau de vente.

1993

L’usine de verre flotté Gujarat Guardian Limited (GGL), en Inde, commence ses opérations

L’usine de verre flotté Gujarat Guardian Limited (GGL), en Inde, commence ses opérations

GGL est l’usine de verre flotté en coentreprise de Guardian et Modi Rubber à Gujarat, en Inde.

1993

Guardian ajoute une troisième installation au Luxembourg avec le lancement de l’usine de fabrication de verre automobile Grevenmacher.

1993

L’usine de verre flotté de Tudela, en Espagne, entre en fonction.

1994

Guardian entre sur le marché latinoaméricain avec un centre de distribution à Sao Paulo, au Brésil.

1995

Guardian déménage de Novi, dans le Michigan, vers son nouveau siège mondial à Auburn Hills, dans le Michigan.

1996

DeWitt, Iowa, usine de verre flotté, entre en service.

1996

Une usine de verre flotté à Thalheim, en Allemagne, est mise en exploitation.

1996

Guardian ouvre une usine de verre flotté à Al Jubail, en Arabie saoudite

Guardian ouvre une usine de verre flotté à Al Jubail, en Arabie saoudite

L’usine de verre flotté de Guardian à Al Jubail est connue sous le nom de GulfGuard.

1997

Guardian ouvre une deuxième usine de verre flotté en Thaïlande à Rayong.

1997

Un centre de distribution de verre est établi en Argentine.

1998

L’usine de verre flotté de Geneva, New York, ouvre ses portes.

1998

L’usine de verre flotté de Porto Real, au Brésil, débute ses activités.

2 000
2000

Guardian ouvre des centres de distribution de verre flotté à Veracruz, au Mexique, et à Carthagène, en Colombie.

2000

Le Guardian Science & Technology Center ouvre ses portes à Carleton, dans le Michigan.

Le Guardian Science & Technology Center ouvre ses portes à Carleton, dans le Michigan.

En 2000, Guardian a ouvert le Science & Technology Center, l’un des laboratoires verriers les plus sophistiqués et les plus complets au monde. Depuis, le STC a lancé de nombreux nouveaux produits et a reçu des centaines de nouveaux brevets.

Le président directeur général, William Davidson, avait l’idée de mener et diriger ce changement. Dans une perspective d’avenir pour les employés, il a déclaré : « Au cours des 20 dernières années, Guardian a traversé une phase de dépenses en capital, avec la construction de près d’un site de production de verre float par an. Nous devons commencer à observer nos usines et à trouver des moyens de les rendre plus rentables. Nous ne pouvons devenir plus rentables qu’à travers le changement, et c’est la direction vers laquelle tend cette entreprise. Par conséquent, j’ai deux défis pour chacun d’entre vous. Tout d’abord, continuez d’être le producteur à faible coût de vos produits. Deuxièmement, poursuivez le développement en aval d’autres opérations et de nouveaux produits. En tant qu’entreprise, nous devons exploiter nos capacités actuelles et notre avantage concurrentiel, tout en développant de nouvelles capacités. Ce sont ces nouvelles capacités qui permettront à Guardian de surmonter le moment inévitable où nos anciennes capacités ne constitueront plus un avantage. Nous devons évoluer en tant qu’entreprise, ou nous nous écroulerons. »

La pierre angulaire de la nouvelle direction de Guardian a été la création du Science & Technology Center pour unifier et coordonner les aspects cruciaux de l’innovation des produits et des processus. L’emplacement d’une usine de verre flotté en face a été choisi afin que l’entreprise ne perde pas le contact avec les réalités des opérations quotidiennes. Le Science & Technology Center avait deux objectifs prioritaires : fournir à Guardian des produits innovants pour les proposer ensuite à ses clients et développer des processus de fabrication efficaces qui augmentent la qualité en réduisant les coûts pour les clients.

2000

Guardian développe la série de produits en verre à couches SunGuard® pour des applications commerciales

Guardian développe la série de produits en verre à couches SunGuard® pour des applications commerciales

Cela deviendra plus tard le verre architectural moderne Guardian SunGuard®

2002

Une usine de verre flotté à Czestochowa, en Pologne, commence ses opérations.

2003

Guardian lance le plus grand revêtement par pulvérisation cathodique au monde à Bascharage, au Luxembourg.

2003

Ouverture d’une usine de verre flotté à Goole, en Angleterre.

2003

Guardian achète une partie de la propriété de l’usine de verre flotté Egyptian Glass Company au Caire.

2004

Mise en service de l’usine de verre flotté El Marqués, au Mexique.

2006

Guardian présente le verre ShowerGuard®, le premier verre de douche de l’industrie tempéré et protégé de façon permanente.

2007

Début des activités de l’usine de verre flotté Ras Al Khaimah, aux Émirats arabes unis.

Début des activités de l’usine de verre flotté Ras Al Khaimah, aux Émirats arabes unis.

L’usine de verre flotté en coentreprise de Guardian à RAK est connue sous le nom de Guardian Zoujaj International Float Glass Co. LLC.

2007

Guardian célèbre son 75e anniversaire.

2008

Ouverture d’une usine de verre flotté à Ryazan, en Russie.

2009

Début des activités de l’usine de verre flotté Tatuí, au Brésil.

2 000
2000

Guardian ouvre des centres de distribution de verre flotté à Veracruz, au Mexique, et à Carthagène, en Colombie.

2000

Le Guardian Science & Technology Center ouvre ses portes à Carleton, dans le Michigan.

Le Guardian Science & Technology Center ouvre ses portes à Carleton, dans le Michigan.

En 2000, Guardian a ouvert le Science & Technology Center, l’un des laboratoires verriers les plus sophistiqués et les plus complets au monde. Depuis, le STC a lancé de nombreux nouveaux produits et a reçu des centaines de nouveaux brevets.

Le président directeur général, William Davidson, avait l’idée de mener et diriger ce changement. Dans une perspective d’avenir pour les employés, il a déclaré : « Au cours des 20 dernières années, Guardian a traversé une phase de dépenses en capital, avec la construction de près d’un site de production de verre float par an. Nous devons commencer à observer nos usines et à trouver des moyens de les rendre plus rentables. Nous ne pouvons devenir plus rentables qu’à travers le changement, et c’est la direction vers laquelle tend cette entreprise. Par conséquent, j’ai deux défis pour chacun d’entre vous. Tout d’abord, continuez d’être le producteur à faible coût de vos produits. Deuxièmement, poursuivez le développement en aval d’autres opérations et de nouveaux produits. En tant qu’entreprise, nous devons exploiter nos capacités actuelles et notre avantage concurrentiel, tout en développant de nouvelles capacités. Ce sont ces nouvelles capacités qui permettront à Guardian de surmonter le moment inévitable où nos anciennes capacités ne constitueront plus un avantage. Nous devons évoluer en tant qu’entreprise, ou nous nous écroulerons. »

La pierre angulaire de la nouvelle direction de Guardian a été la création du Science & Technology Center pour unifier et coordonner les aspects cruciaux de l’innovation des produits et des processus. L’emplacement d’une usine de verre flotté en face a été choisi afin que l’entreprise ne perde pas le contact avec les réalités des opérations quotidiennes. Le Science & Technology Center avait deux objectifs prioritaires : fournir à Guardian des produits innovants pour les proposer ensuite à ses clients et développer des processus de fabrication efficaces qui augmentent la qualité en réduisant les coûts pour les clients.

2000

Guardian développe la série de produits en verre à couches SunGuard® pour des applications commerciales

Guardian développe la série de produits en verre à couches SunGuard® pour des applications commerciales

Cela deviendra plus tard le verre architectural moderne Guardian SunGuard®

2002

Une usine de verre flotté à Czestochowa, en Pologne, commence ses opérations.

2003

Guardian lance le plus grand revêtement par pulvérisation cathodique au monde à Bascharage, au Luxembourg.

2003

Ouverture d’une usine de verre flotté à Goole, en Angleterre.

2003

Guardian achète une partie de la propriété de l’usine de verre flotté Egyptian Glass Company au Caire.

2004

Mise en service de l’usine de verre flotté El Marqués, au Mexique.

2006

Guardian présente le verre ShowerGuard®, le premier verre de douche de l’industrie tempéré et protégé de façon permanente.

2007

Début des activités de l’usine de verre flotté Ras Al Khaimah, aux Émirats arabes unis.

Début des activités de l’usine de verre flotté Ras Al Khaimah, aux Émirats arabes unis.

L’usine de verre flotté en coentreprise de Guardian à RAK est connue sous le nom de Guardian Zoujaj International Float Glass Co. LLC.

2007

Guardian célèbre son 75e anniversaire.

2008

Ouverture d’une usine de verre flotté à Ryazan, en Russie.

2009

Début des activités de l’usine de verre flotté Tatuí, au Brésil.

2010
2012

L’usine de verre flotté de Rostov, en Russie, ouvre ses portes.

2012

Koch Industries investit dans Guardian Industries.

2013

Ron Vaupel est nommé président directeur général de Guardian Industries Corp.

2013

Custom Glass Solutions de Guardian est établi pour desservir divers segments de transport en Amérique du Nord.

2014

Kevin Baird est nommé président directeur général de Guardian Glass.

2015

Le Guardian Science & Technology Center termine son expansion

Le Guardian Science & Technology Center termine son expansion

En 2015, Guardian a achevé l’expansion de son Science and Technology Center (STC) à Carleton, dans le Michigan.

Le STC est l’une des forces motrices derrière l’engagement de Guardian envers l’innovation qui crée de la valeur pour ses clients et propose des produits qui améliorent la vie des gens.

Grâce à cette annexe de 2 500 mètres carrés, le STC est capable d’accélérer le rythme de conception et de développement des produits. Ses points forts comprennent un système de revêtement sous vide de taille standard, un mur de présentation de produits en verre, un mur de démonstration câblé électriquement à grande échelle pour les technologies de vitrage avancées et un espace de laboratoire amélioré et étendu.

Il convient de souligner l’ajout d’un mur-rideau de pointe conçu pour obtenir des résultats d’énergie zéro grâce aux produits en verre commercial haute performance de Guardian, SunGuard SNX 51/23 et SunGuard Spandrel HT, ainsi que les panneaux photovoltaïques intégrés au bâtiment.

« Ce bâtiment haute performance est une démonstration pratique de l’engagement de Guardian en faveur de l’évolution de la technologie du verre », déclare Sheldon Davis, vice-président, Recherche et développement.

Pour en savoir plus sur le STC, son installation sœur, le Centre de développement avancé de SRG Global et l’engagement de Guardian à améliorer continuellement l’innovation des produits et des processus.

2016

Guardian lance un nouveau revêtement à l’usine de verre flotté d’Al Jubail, en Arabie saoudite.

2017

Koch Industries, Inc. finalise l’acquisition de Guardian Industries Corp.

Koch Industries, Inc. finalise l’acquisition de Guardian Industries Corp.

Koch Industries, Inc. annonce avoir finalisé l’acquisition de Guardian Industries Corp. suite à la réception de toutes les approbations réglementaires. Koch a initialement investi dans Guardian en 2012, acquérant alors une participation minoritaire de 44,5 %.

Guardian apporte de nouvelles capacités et une nouvelle expertise à Koch dans plusieurs industries de fabrication et de distribution hautement techniques. En plus d’être l’un des plus grands producteurs mondiaux de produits en verre flotté à valeur ajoutée et de produits verriers manufacturés, Guardian est également leader dans les revêtements de grande valeur sur plastique pour l’industrie automobile et dans la distribution de produits de construction spécialisés.

« Guardian a débuté en 1932 en tant que petite entreprise de pare-brise à Detroit et est depuis devenu un leader établi, servant avec fierté une clientèle mondiale dans de multiples secteurs », a déclaré Ron Vaupel, PDG de Guardian. « La combinaison de l’expertise de Guardian avec les capacités et les infrastructures existantes de Koch offre une formidable occasion pour nous tous de créer plus de valeur pour nos clients et les communautés dans lesquelles nous opérons. »

« Koch Industries a pour philosophie d’investir dans des entreprises où il existe un avantage mutuel pour les deux entités, ainsi que pour leurs clients », a déclaré Charles Koch, PDG de Koch Industries. « Nos capacités aideront Guardian à mieux servir ses clients, tandis que leur expérience et leur expertise spécifiques à l’industrie renforceront les opérations de Koch. Bien que nous travaillions avec Guardian depuis 2012, je pense que nos progrès communs commencent à peine à se faire sentir. »

Avec l’ajout de Guardian, les entreprises de Koch emploient désormais plus de 120 000 personnes dans le monde, dont environ 70 000 aux États-Unis. Les entreprises Guardian sont implantées sur 150 sites dans plus de 25 pays. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

2010
2012

L’usine de verre flotté de Rostov, en Russie, ouvre ses portes.

2012

Koch Industries investit dans Guardian Industries.

2013

Ron Vaupel est nommé président directeur général de Guardian Industries Corp.

2013

Custom Glass Solutions de Guardian est établi pour desservir divers segments de transport en Amérique du Nord.

2014

Kevin Baird est nommé président directeur général de Guardian Glass.

2015

Le Guardian Science & Technology Center termine son expansion

Le Guardian Science & Technology Center termine son expansion

En 2015, Guardian a achevé l’expansion de son Science and Technology Center (STC) à Carleton, dans le Michigan.

Le STC est l’une des forces motrices derrière l’engagement de Guardian envers l’innovation qui crée de la valeur pour ses clients et propose des produits qui améliorent la vie des gens.

Grâce à cette annexe de 2 500 mètres carrés, le STC est capable d’accélérer le rythme de conception et de développement des produits. Ses points forts comprennent un système de revêtement sous vide de taille standard, un mur de présentation de produits en verre, un mur de démonstration câblé électriquement à grande échelle pour les technologies de vitrage avancées et un espace de laboratoire amélioré et étendu.

Il convient de souligner l’ajout d’un mur-rideau de pointe conçu pour obtenir des résultats d’énergie zéro grâce aux produits en verre commercial haute performance de Guardian, SunGuard SNX 51/23 et SunGuard Spandrel HT, ainsi que les panneaux photovoltaïques intégrés au bâtiment.

« Ce bâtiment haute performance est une démonstration pratique de l’engagement de Guardian en faveur de l’évolution de la technologie du verre », déclare Sheldon Davis, vice-président, Recherche et développement.

Pour en savoir plus sur le STC, son installation sœur, le Centre de développement avancé de SRG Global et l’engagement de Guardian à améliorer continuellement l’innovation des produits et des processus.

2016

Guardian lance un nouveau revêtement à l’usine de verre flotté d’Al Jubail, en Arabie saoudite.

2017

Koch Industries, Inc. finalise l’acquisition de Guardian Industries Corp.

Koch Industries, Inc. finalise l’acquisition de Guardian Industries Corp.

Koch Industries, Inc. annonce avoir finalisé l’acquisition de Guardian Industries Corp. suite à la réception de toutes les approbations réglementaires. Koch a initialement investi dans Guardian en 2012, acquérant alors une participation minoritaire de 44,5 %.

Guardian apporte de nouvelles capacités et une nouvelle expertise à Koch dans plusieurs industries de fabrication et de distribution hautement techniques. En plus d’être l’un des plus grands producteurs mondiaux de produits en verre flotté à valeur ajoutée et de produits verriers manufacturés, Guardian est également leader dans les revêtements de grande valeur sur plastique pour l’industrie automobile et dans la distribution de produits de construction spécialisés.

« Guardian a débuté en 1932 en tant que petite entreprise de pare-brise à Detroit et est depuis devenu un leader établi, servant avec fierté une clientèle mondiale dans de multiples secteurs », a déclaré Ron Vaupel, PDG de Guardian. « La combinaison de l’expertise de Guardian avec les capacités et les infrastructures existantes de Koch offre une formidable occasion pour nous tous de créer plus de valeur pour nos clients et les communautés dans lesquelles nous opérons. »

« Koch Industries a pour philosophie d’investir dans des entreprises où il existe un avantage mutuel pour les deux entités, ainsi que pour leurs clients », a déclaré Charles Koch, PDG de Koch Industries. « Nos capacités aideront Guardian à mieux servir ses clients, tandis que leur expérience et leur expertise spécifiques à l’industrie renforceront les opérations de Koch. Bien que nous travaillions avec Guardian depuis 2012, je pense que nos progrès communs commencent à peine à se faire sentir. »

Avec l’ajout de Guardian, les entreprises de Koch emploient désormais plus de 120 000 personnes dans le monde, dont environ 70 000 aux États-Unis. Les entreprises Guardian sont implantées sur 150 sites dans plus de 25 pays. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Lire les dernières actualités Guardian Glass